5
(1)

Tout ce qu’il faut voir et faire pendant votre voyage à Venise.

Promenade en gondole sur un canal à Venise

Venise est une ville unique au monde, magique, certains aiment, d’autres détestent, pour être clair, je fais partie de ceux qui aiment cette ville mais pour guider votre voyage je vais essayer de rester le plus neutre et objectif possible en espérant vous donner envie de visiter cette ville que l’on appelle aussi la sérénissime.

Venise est avant tout une cité différente, unique puisqu’elle est construite sur l’eau, une particularité à retenir si vous envisagez d’y aller car il y a une règle évidente qu’il faut rappeler, l’être humain se déplace beaucoup moins vite sur l’eau que sur la terre ferme et cette théorie s’applique à la cité vénitienne, les temps de déplacement sont donc rallongés il est donc difficile de faire beaucoup de visites en 1 journée. L’idéal je pense serait de rester au minimum trois jours sur place si vous voulez découvrir vraiment Venise et vous faire une idée de la richesse du patrimoine et de la vie sous le régime de la république sérénissime de Venise qui a régné quelques siècles sur l’Europe géographique telle qu’elle existait à cette époque. 

Cette puissante république de Venise qui a résisté à presque toutes les tentatives d’invasion et les épidémies les plus virulentes comme la peste de 1630 dont la résilience a entraîné la construction de la basilique Santa Maria Della Salute ou plus près de nous la pandémie de coronavirus (COVID-19) qui a eu raison de l’édition du carnaval 2020

Mais Venise restera Venise et la cité des doges se relèvera de cette crise bien qu’il soit assez facile d’imaginer que le tourisme vénitien prendra une autre forme à l’avenir.

Un petit peu d’histoire.

Loin de moi l’idée de vous raconter en détail l’histoire de cette ville d’Italie mais je pense qu’une petite piqûre de rappel permet de d’imaginer un peu ce que l’on va découvrir lors de notre visite. C’est l’invasion des Goths au début des années 400 qui a poussé les vénètes (habitant de cette région d’Italie) à se réfugier dans les marais à l’embouchure du Po, plus précisément sur les îlots du rivus altus, appelé aujourd’hui Rialto. Pour survivre les vénètes ont multiplié les trésors d’ingéniosité en construisant leur habitation sur des pieux de bois enfoncé dans la vase puis en développant plus tard une industrie navale très puissante qui a permis à la république sérénissime de Venise de prendre le contrôle des routes maritimes et des échanges commerciaux sur l’adriatique et la méditerranée. À la fin du XIVe siècle, la puissance de la république sérénissime de Venise commença à décliner jusqu’à ce qu’un certain Napoléon Bonaparte annexe cette partie de l’Italie en 1797. Ce sont ces années d’histoire, de guerres et d’échanges qui ont forgés Venise telle que nous pouvons encore la voir aujourd’hui, l’Arsenale, la via garibaldi, l’architecture byzantine des palazzi et bien d’autres choses à voir, alors je vous propose maintenant de partir à la découverte de la ville de Venise.

Pour aller à Venise

 

En avion : Pratique, rapide et abordable avec les compagnies low-cost, vous devez cependant savoir que l’aéroport de Venise est situé à une quinzaine de kilomètres du centre, vous devez donc emprunter un autre moyen de locomotion pour vous rapprochez du centre-ville, mais rassurez-vous, de multiples solutions s’offrent à vous, par la route ou par la mer, je vous les détaille dans un article spécial qui contient toutes les informations dont vous avez besoin et que vous pouvez retrouver en cliquant ici

En train : La sortie de la gare Santa Luccia donne directement sur le grand canal, vous êtes à deux pas du pont du Rialto. Dès votre arrivée, vous ne perdez pas de temps et vous pouvez immédiatement prendre un Vaporetto ou un taxi pour vous lancer à la découverte de Venise ou tout simplement rejoindre votre lieu de résidence.

En voiture : Si vous préférez vous rendre à Venise avec votre voiture, c’est bien aussi, vous pouvez garer votre véhicule dans les parkings situés sur la piazzale Roma ou un peu avant dans la zone de Tronchetto, personnellement je trouve cet endroit plus pratique, le prix du parking est moins élevé et pour finir vous pouvez rejoindre la place saint-marc plus rapidement grâce à la ligne de Vaporetto numéro deux ou choisir le funiculaire people mover qui relie les parcs de  la zone de Tronchetto au quartier Santa Croce.

Pour vous déplacez à Venise

 

C’est la première chose à faire en arrivant sur place. Choisir un forfait de Vaporetto qui va vous permettre de vous déplacer facilement car ici pas de voiture, pas de métro, vous avez le choix entre, utiliser vos jambes et les nombreux ponts de la cité des doges vont rapidement mettre votre organisme à rude épreuve ou vous optez pour le vaporetto, le transport en commun à Venise, c’est la solution la plus pratique pour aller d’un point à un autre dans la ville, la ligne numéro 1 étant à elle seule une visite du grand canal avec ses joyaux architecturaux, les navires se déplaçant à vitesse réduite ce qui permet aux voyageurs que nous sommes d’admirer le paysage n’oubliez surtout pas de prendre des billets, les contrôles sont fréquents, La régie des transports vénitiens à d’ailleurs mis à la disposition de votre smartphone une application qui vous permet d’acheter vos billets et de connaitre les horaires de passages de tous les navires ACTV. 

Oups, j’allais oublier, vous pouvez aussi utiliser un taxi pour vos déplacements sur les canaux de Venise, le nom exact en italien est Motorscafi, pour info, une course dans la ville coûte environ 80 euros et un trajet entre l’aéroport et le centre-ville une bonne centaine d’euros, mais il existe maintenant un moyen de partager les frais de la course entre plusieurs personnes.

Une dernière précision pour ceux qui ont choisi l’avion, le transport des bagages est également compliqué à Venise, embarquer sur un bateau avec des valises encombrantes n’est pas le plus facile, surtout lorsqu’il y a du monde. Maintenant vous pouvez aussi utiliser un service qui prend en charge vos bagages à l’aéroport et qui va les déposer directement sur votre lieu d’hébergement, ce qui avouez-le est très pratique et vous permet de profiter de votre premier déplacement pour admirer la lagune vénitienne, pour trouver plus d’info sur ce nouveau service, consultez notre page consacrée à l’aéroport Marco Polo.

Se loger à Venise

 

Pour vous permettre de bien choisir votre hébergement, sachez que Venise est divisé en six quartiers (sestiere en italien), ils ont chacun leurs charmes et leur curiosités avec des avantages et des inconvénients

Santa Croce, est le premier quartier que vous découvrez lorsque vous arrivez en voiture, c’est d’ailleurs le terminus des lignes de bus, c’est donc ici (piazzale Roma) que le bus vous déposera si vous venez de l’aéroport par la route. C’est un quartier populaire, il n’y a pas à proprement parler de monuments ou de musées à visiter, mais vous y trouverez une institution à Venise, un bar à cichettis, le célèbre bacareto da lele. Il est donc pratique de choisir un hébergement à cet endroit car il n’est pas très éloigné non plus de la gare Santa Lucia. Pour voir le quartier en détail vous pouvez cliquer ici.

Cannaregio, est idéal si vous arrivez en train et que vous avez envie de déposer rapidement vos bagages à l’hôtel. C’est un quartier très populaire, ancien ghetto juif, mais c’est un quartier très animé où vous allez trouver des hébergements qui sont en principe bon marché. C’est sur le quai des Fondamente Nove que vous allez prendre le Vaporetto pour effectuer la traversée la plus rapide vers la célèbre île de Murano. En savoir plus sur ce sestiere.

San Polo, c’est le plus petit des quartiers vénitiens mais il regorge de petits trésors avec le pont du Rialto, le marché de produits frais du même nom où vous pouvez retrouver les bons produits de la lagune mais également de petits bars comme le café dei dogi ou d’autres bars à cichettis (tapas vénitiens accompagnés d’un vin local ou un spritz). C’est un quartier assez bien situé puisqu’il y a pas mal de choses à voir ici et il n’est pas très loin de monuments célèbres, les détails de San Polo c’est par ici.

Dorsoduro, situé au bord du canal de la Giudecca, il vous permet de prendre l’air sur le quai des zattere jusqu’à Punta della dogana. De magnifiques couchers de soleils vous y attendent. C’est un quartier très vivant où il y a de nombreux étudiants avec l’académie des beaux-arts de Venise, mais aussi des musées dont le plus connu est le musée d’art moderne Peggy Guggenheim et c’est également dans ce quartier que se trouve la basilique Santa Maria della Salute ainsi que l’un des 4 ponts qui traversent le grand canal, le ponte dell’accademia.

San marco, le plus connu, celui qui abrite le plus de monuments à visiter mais également le plus bruyant et celui où la concentration de touristes est la plus dense. Il est incontournable avec la place Saint-Marc et la basilique du même nom, c’est le cœur de Venise et c’est également ici que se trouve le palais des doges et le pont de soupirs. C’est peut-être aussi celui où les restaurants sont les moins typiques, mais l’avantage de loger dans ce quartier est évidemment sa richesse car si vous ne passez qu’une nuit à Venise, vous pouvez visiter en 1 journée au minimum 5 monuments parmi les plus célèbres de la ville : le palais des doges et le pont des soupirs, la basilique Saint-Marc, le campanile de saint Marc et le musée Correr avec les appartements de la princesse Sissi. Le sestiere en détail c’est par  ici.

Castello, c’est le quartier qui possède l’avenue la plus large de Venise, la via Garibaldi mais aussi de grands espaces verts (le giardini)et cet à cet endroit qu’est organisé la biennale d’art de Venise. J’adore ce quartier car il est proche du centre de Venise sans en avoir les inconvénients et l’on trouve ici l’arsenale de Venise où furent produits les premiers bateaux construits à la chaîne mais aussi le musée de la marine, la basilique san pietro di castello et le stade du Football Club de Venise. Dans ce quartier il y a beaucoup d’appartements en location mais pas vraiment d’hôtels, ce qui me va très bien puisque j’adore prendre mon petit déjeuner dans une boulangerie de la via Garibaldi.

 

Giudecca, cette île située juste en face du sestiere Dorsoduro est considérée comme le septième quartier de Venise. C’est un endroit très calme (vous ne vous apercevrez même pas que se trouve sur cette île une prison pour femme) où cohabitent hôtels de luxe et auberge de jeunesse sans oublier de nombreux vénitiens qui habitent ici car les prix des loyers au centre-ville sont trop élevés. Cette île populaire est très bien desservie par les lignes de vaporetto et vous n’avez que le canal du même nom à traverser pour vous retrouver au centre-ville. Voir en détail

 

Pour résumer, si vous ne restez qu’une nuit sur place je vous conseille de dormir près de la place saint-marc dans le quartier san marco par contre si vous souhaitez retrouver le calme le soir après avoir visité la ville choisissez la Giudecca et si vous vous vous réveiller dans la peau d’un vénitien choisissez un hébergement proche de la via garibaldi.  Vous voyez il y en a pour tous les goûts, vous pouvez aussi dormir sur un bateau si vous n’avez pas le mal de mer ou dans une auberge de jeunesse pour obtenir le meilleur prix.  Pour trouver un hébergement facilement, rendez-vous sur cette page.

Que faire à Venise ?

 

Les activités sont nombreuses dans la cité des doges, une promenade en gondole est souvent une priorité pour les voyageurs ayant choisi Venise pour destination mais vous pouvez aussi faire une promenade en bateau ou visiter le palais des doges la nuit en visite VIP, assister à un concert de musique classique sur des airs d’Antonio Vivaldi et des quatre saisons, suivre un guide la nuit dans les ruelles vénitiennes à la manière de Giacomo Casanova, pour éviter les arnaques je vous conseille de réserver vos billets auprès de revendeurs agréés et proposant surtout l’annulation jusqu’à 24 heures de la réservation, on ne sait jamais, soyez prudent. Pour ne pas vous ennuyer à Venise et profitez pleinement de votre séjour, je vous conseille de rechercher des visites ou des activités qui vont vous correspondre en utilisant le lien ci-dessous. N’hésitez pas à consulter les avis avant de réserver et surtout attention aux offres de promenades en Gondole, les voyageurs sont rarement satisfaits ce qui est dommage car c’est quand même l’attraction phare de la cité des doges.

 

Ce qu’il faut voir en une journée

 

Il est bien dommage de n’avoir qu’une journée pour visiter Venise mais si vous n’avez pas le choix voici ce qu’il faut faire pour en voir le plus possible. Vous pouvez quand même visiter 4 ou 5 monuments emblématiques de Venise en suivant bien mon conseil : Restez proche de la place Saint-marc, vous allez découvrir le magnifique palais des doges et le pont des soupirs, le café Florian, la basilique Saint-marc, le campanile qui vous permettra d’avoir une vue magnifique à 360 degrés sur toute la ville et ses îles, la tour de l’horloge et s’il vous reste un peu de temps, le quartier du luxe vous attend sur la route de l’opéra le plus célèbre au monde, La Fenice. Si vous souhaitez optimiser le temps que vous allez passer à Venise au cours de cette journée, cliquez sur le bouton ci-dessous pour voir le plan des 5 monuments à visiter autour de la place saint-marc. S’il vous reste un peu de temps, prenez la ligne de vaporetto numéro 1 pour descendre ou remonter le grand canal et voir les palais somptueux construits sur les rives.

Visiter Venise en 3 jours.

 

Vous avez vu juste, 3 ou 4 journées au minimum sont nécessaires pour faire le tour de Venise et ses îles. En plus de votre journée autour de la place saint-marc, vous allez pouvoir découvrir les îles de la lagune et sincèrement il serait dommage de repartir sans avoir visité ces îles magnifiques et pourtant tellement différentes les unes des autres.

Murano qui a accueilli les maîtres verriers lorsque l’installation des fours fut interdite dans le centre-ville en raison du nombre important d’incendie,

Burano la colorée et reine de la dentelle, la douceur de Torcello ou le potager de san erasmo. Se rendre dans ces îles demande quand même un peu d’organisation si vous désirez bien optimisez votre temps sur place alors pour vous donner une idée des temps de transports : il faut environ 1 heure en Vaporetto pour aller à Burano et autant pour en revenir, d’où l’idée de coupler la visite des îles dans la même journée (voir notre programme de visite en 3 jours) et ne pas hésiter à modifier votre programme en fonction de la météo.

Au cours de ces 2 à 3 jours, vous pouvez aussi prendre le temps de découvrir les musées (Guggenheim, Correr, Léonard de Vinci), la gastronomie locale, les concerts de Vivaldi et pour vous guider j’ai créé un programme de visite de 3 jours que vous pouvez suivre à la lettre ou vous en servir comme base, rien n’est obligatoire, je vous encourage quand même à le consulter si vous n’avez jamais été à Venise, il peut vous donner des idées.

J’espère que mes conseils vous seront utiles et que vous allez vous régaler à Venise, je vous souhaite un agréable voyage.

Vous aussi vous aimez Venise ?

Cliquez sur une étoile pour donner votre avis

Note Moyenne 5 / 5. Nombre de vote 1

Soyez le premier à donner votre avis