Sélectionner une page

La vérité sort de la bouche des vénitiens

Bocca della verita,une boite aux lettres pour dénoncer les fraudes dans la république de Venise

Les bocca della verita littéralement les bouches de la vérité étaient utilisées à Venise pour dénoncer anonymement des personnes ne respectant pas les lois, quand on sait que couper un arbre était passible de la peine de mort dans la république sérénissime de Venise, autant vous dire que personne n’avait envie de voir son nom figurer dans cette boite.

En vous promenant dans la cité des doges, vous pouvez voir cette ancêtre de la boite aux lettres , qui était utilisée à l’époque par le pouvoir vénitien pour récolter les lettres de dénonciations secrètes sur les mauvais faits et gestes de ses administrés. En effet , chaque citoyen pouvait déposer dans cet espace un avis anonyme dénonçant les mauvaises pratiques de son voisin. C’est de cette façon que le célèbre Giacomo Casanova se retrouva derrière les barreaux puisqu’une missive non signée crut bon de révéler au pouvoir ses mœurs libertines .Ce système a aujourd’hui disparu et c’est bien dommage car avec les révélations de la vie publique dans nos sociétés modernes nous pourrions rire un peu plus encore.

Traduction du texte gravé dans la pierre:

“Dénonciations secrètes contre toute personne qui dissimule des faveurs ou des services, ou qui cherche à cacher ses vrais revenus”

Vous aussi vous aimez Venise ?

Cliquez sur une étoile pour donner votre avis

Note Moyenne / 5. Nombre de vote

Merci pour Venise

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile!

Aidez nous à améliorer cet article