Sélectionner une page

La vérité sort de la bouche des vénitiens

Bocca della verita,une boite aux lettres pour dénoncer les fraudes dans la république de Venise

En vous promenant dans la cité des doges,  vous pouvez voir l’ancêtre de la boite aux lettres , qui était utilisée à l’époque par le pouvoir vénitien pour récolter les lettres de dénonciations secrètes sur les mauvais faits et gestes de ses administrés. En effet , chaque citoyen pouvait déposer dans cet espace un avis anonyme dénonçant les mauvaises pratiques de son voisin.C’est de cette façon que le célèbre Giacomo Casanova se retrouva derrière les barreaux puisqu’une missive non signée crue bon de révéler au pouvoir ses mœurs libertines .Ce système a aujourd’hui disparu et c’est bien dommage car avec les révélations de la vie publique dans nos sociétés modernes nous pourrions rire un peu plus encore.

Traduction du texte gravé dans la pierre:

“Dénonciations secrètes contre toute personne qui dissimule des faveurs ou des services, ou qui cherche à cacher ses vrais revenus”

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer