Sélectionner une page

Il suffit juste de lever les yeux pour les voir

 

Nous allons vous parler aujourd’hui de 3 détails qu’il serait dommage de ne pas voir et ne pas prendre en photo lors de vos visites à Venise.Situés dans 3 endroits différents de la cité des doges , n’importe quel voyageur passera son chemin sans les remarquer sauf si vous suivez un guide à la lettre ou si vous avez bien préparer vos visites en surfant sur venise-venice.com , je plaisante bien sur .

Le premier symbole à se mettre sur votre chemin sera surement la Tete en or du pont du Rialto.Cette tête se trouve sur le mur à gauche en descendant du pont du rialto en direction de san marco , elle marquait une pharmacie qui produisait un célèbre contrepoison La Teriaca , fabriqués à base de 50 ingrédients dont l’opium , la vipère et la scille Et comme les vénitiens ne savaient pas lire à cette époque , on a placé cette tête en or devant la boutique pour matérialiser son entrée.

En passant sous la façade du palais des doges coté place saint marc , n’hésiter pas à relever les yeux et rechercher 2 colonnes en marbre rouge de Verone au milieu de toutes les autres colonnes en marbre blanc , précisément la neuvième et la dixième en partant de la gauche. C’est exactement à cet endroit que les sentences capitales étaient lues puis exécutées entre les 2 colonnes de la Piazzetta  de façon à ce que le condamné soit face à la tour de l’horloge en face , ainsi , il pouvait connaitre l’heure de sa mort , je ne suis pas sur que cela soit d’un grand intérêt pour le supplicié.

Le dernier endroit ou nous vous emmenons aujourd’hui est situé dans le cannaregio.Il s’agit d’un rat gravé sur une colonne daté de 1644 rappelant que la cité des doges était infestée de ces petites créatures , assez dégoutantes , véhiculant beaucoup de maladies.Il ne suffira pas de lever les yeux pour trouver cette dernière sculpture, là il va falloir trouver une impasse presque en face du Rialto mercato ,la colonne est à gauche en arrivant au bout , face au grand canal.Les renseignements que vous pouvez trouver sur cette page sont issus d’un ouvrage de Giuseppe Tassini , Aneddoti Storici.

Catalogue de choses à faire à Venise avec réservations

Les campaniles de la sérénissime ou les tours penchées à Venise

Dis maman, c'est quoi un campanile ?   Un campanile est une tour qui a été construite à coté de l'église pour abriter les cloches. Le mot vient de...

Manger à Venise,petit guide des bonnes adresses de la cité des doges

Les restaurants ou je vais manger à Venise Voici un petit guide des bonnes adresses de la cité vénitienne et de ses îles, je n'ai pas l'intention de...

Manger des pâtes à Venise, la maison Bigoi vous attend

Des bonnes pâtes fraîches à emporter ? Bigoi bien sur.  Située dans une rue magique pour les papilles à Venise, la calle crosera, la maison Bigoi...

Arsenale ou Arsenal de la république sérénissime

Arsenale, la puissance maritime de la république de Venise Bien plus qu'un arrêt (Fermata en italien) de Vaporetto le long du canal de la giudecca ,...

Visiter le Palais des doges, les itinéraires secrets et le pont des soupirs

Le palais des doges, histoire, horaires et tarifs Si vous ne devez faire qu’une visite à Venise, c’est le monument qu’il faut visiter, c’est toute...